Infections urinaires à répétition : quels traitements ?

La cystite est une infection urinaire qui peut toucher la vessie, le rein, l’urètre ou la prostate. Ce sont les femmes qui sont les plus touchées pour des raisons anatomiques. Elle n’est pas si grave et peut très bien être traitée, mais ce sont les gênes qu’elle occasionne qui posent souvent des problèmes. On considère qu’elle est répétitive si vous en êtes victime plus de trois fois par an. Dans ce cas, il faut suivre un traitement sérieux et adopter de bonnes règles hygiéno-diététiques.

Maladie urinaire à traiter avec des antibiotiques

On parle ici d’un traitement à très faible dose, mais qui va s’étaler sur plusieurs mois. Pour le traitement d’une une infection urinaire récidivante, la plupart des médecins prescrivent des médicaments à base de nitrofurantoïne ou de cotrimoxazole. Avant de prendre n’importe quel produit, il est conseillé de consulter un médecin, car l’antibiotique est octroyé en fonction de la fréquence des récidives et du mode de vie. Si l’infection apparaît après un rapport sexuel, le médecin peut donner de l’antibioprophylaxie. Cette dernière est efficace et peut réduire le taux de récidive à 80 %.

Lutter contre la cystite : l’oestrogène par voie vaginale

La ménopause entraîne des changements qui favorisent la colonisation bactérienne. Celle-ci peut être à l’origine de la cystite. Dans ce cas, une administration vaginale d’oestrogènes peut rectifier les troubles consécutifs à la déplétion hormonale. Vous pourrez alors espérer une forte réduction du taux de récidive, mais aussi mieux vivre cette période qui suit la ménopause.

Se débarasser des problèmes urinaires : les règles hygiéno-diététiques à adopter

Pour ceci, il n’y a pas de règles très strictes et, pour éviter au maximum ces infections urinaires, vous devez les adopter. Buvez beaucoup d’eau pour évacuer les germes dans la vessie et l’urètre. Vous pouvez boire de l’eau, du thé, du jus et n’importe quelle boisson à condition d’atteindre les 1,5 litre et même plus par jour. Évitez également de vous retenir lorsque vous avez envie d’uriner. Ceci contribue à la multiplication des germes dans l’urine.