Reconversion professionnelle : devenir naturopathe

Le Parlement européen a reconnu la naturopathie comme étant une médecine non conventionnelle depuis 1997. L’OMS la considère comme une pratique de la médecine traditionnelle depuis 2001. La naturopathie ne soigne pas, mais prévient les maladies en renforçant les défenses immunitaires grâce à des méthodes naturelles. Beaucoup de personnes ont décidé de quitter leur profession pour devenir naturopathes.

Que fait le naturopathe ?

Le naturopathe propose des solutions pour le bien-être et la santé de ses patients. Il fait appel à de nombreuses disciplines comme l’aromathérapie et l’homéopathie ou encore les manipulations physiques (kinésiologie, réflexologie, magnétisme) pour soulager des maux, prévenir des maladies ou retrouver la forme. Par ailleurs, le naturopathe donne des conseils en nutrition et des exercices physiques pour aider une personne à trouver le poids idéal ou à mieux couvrir les besoins nutritionnels de son corps en fonction de différents paramètres : âge, grossesse, allaitement, mode de vie et pratique de sport. Il peut travailler dans son propre cabinet ou se déplace au domicile du patient. N’hésitez pas à cliquer ici pour en savoir plus sur le métier de naturopathe. Si le métier vous plait, prenez votre avenir à deux mains et suivez une formation pour devenir naturopathe.

Les formations à suivre pour devenir naturopathe

D’après les statistiques du marché, la plupart des naturopathes sont des professionnels de la médecine traditionnelle qui ont fait une reconversion. La naturopathie s’ouvre aux personnes venues de tout horizon. Il existe actuellement des écoles de naturopathie qui proposent des formations en salle ou à distance. Les formations peuvent durer 12, 18 mois ou même plus. La formation est validée par un stage. Si vous êtes toujours en activité, vous pouvez suivre des cours en ligne, à votre rythme. De nombreuses matières sont dispensées pendant la formation, comme l’éducation et la prévention, l’alimentation physiologique et les différents régimes, la physiologie, la sophrologie, la morpho-typologie, les techniques respiratoires, l’iridologie, l’aromathérapie, la gemmothérapie, les bilans biologiques et énergétiques. Par ailleurs, le naturopathe doit avoir un tempérament doux pour venir en aide à des personnes stressées cherchant un bien-être.