Pourquoi consulter un gynécologue ?

Dans les établissements de santé, on voit souvent le titre « gynécologue » associé à celui d’« obstétricien », ce qui nous laisse croire que c’est un professionnel de la santé qui ne reçoit que les femmes enceintes. Détrompez-vous : l’appareil génital féminin est sa spécialité, ce qui fait que son domaine d’intervention va de la contraception, passant par la grossesse jusqu’à la ménopause.

Se rendre chez le gynécologue

Ce spécialiste peut vous recevoir si vous avez des problèmes hormonaux que ce soit liés aux règles ou à la ménopause. C’est aussi le gynécologue qu’il faut consulter pour la contraception et les maladies touchant le sein, l’utérus, les trompes, les ovaires ainsi que les organes génitaux externes. Il s’occupe également du dépistage des lésions précancéreuses du col de l’utérus.
En gynécologie, il ne faut pas confondre la gynécologie médicale et la gynécologie obstétrique qui est pratiquée par le gynécologue obstétricien. Ce dernier est encore plus spécialisé dans la grossesse et l’accouchement.

Quand consulter un gynécologue ?

Il est recommandé d’aller prendre rendez-vous chez ce spécialiste pour une première consultation après son premier rapport sexuel, même s’il n’y a rien d’urgent. Le gynécologue pourra ainsi proposer des solutions de contraception. Par la suite, il est possible de programmer une consultation par an. Il peut s’agir d’une simple consultation de routine, mais profitez-en pour faire un dépistage du cancer de l’utérus. Ce dépistage est à faire au moins une fois tous les deux ans. Les patientes ayant des douleurs pelviennes ou des règles douloureuses peuvent aussi consulter un gynécologue. C’est également le spécialiste vers lequel il faut se tourner en cas de difficultés à procréer ou lors de la ménopause.
Il faudra également penser à consulter rapidement un gynécologue en cas de douleurs pelviennes inhabituelles ou très intenses, un saignement vaginal en dehors des règles ou des pertes inhabituelles avec de la fièvre. Si vous êtes enceinte, n’attendez pas le rendez-vous programmé avec votre gynéco si vous avez un gonflement, une tension élevée, des oedèmes, une perte de liquide ou des contractions inhabituelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *