L’importance de se former sur l’utilisation des défibrillateurs automatiques

Le défibrillateur automatique, plus connu sous l’abréviation DAE, est un appareil utilisé pour faire repartir le cœur des victimes d’arrêt cardiaque. On en trouve dans certains lieux publics. Or, lorsqu’un incident se produit, beaucoup de personnes ne savent pas l’utiliser. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom sur ce dispositif et nous allons dévoiler les raisons pour lesquelles il est important de se former à son utilisation.

Quand utiliser un défibrillateur automatique ?

L’usage du défibrillateur n’est pas uniquement réservé aux professionnels de la santé et aux ambulanciers. Le défibrillateur automatique comme ceux de Défibrillateur Center est à la portée du grand public. On y a recours pour examiner l’activité du cœur de la personne : l’appareil permet de détecter les battements de cœur, de voir s’il bat trop rapidement ou très faiblement. Outre son programme structuré qui reconnaît les troubles du rythme cardiaque, l’appareil permet de délivrer un choc électrique pour relancer le cœur d’une personne en arrêt cardiaque. Il est à noter que l’appareil ne doit être utilisé que chez une personne adulte. Si vous êtes face à une personne en arrêt cardiaque, il faut d’abord avertir les secours en appelant le 15 ou le 112. Vous pourrez par la suite utiliser le défibrillateur en attendant les sauveteurs.

Suivre une formation pour sauver des vies

Pour sauver des vies, une connaissance médicale n’est pas toujours indispensable. Cependant, pour y arriver, il faudrait tout de même comprendre la manipulation du défibrillateur. Le modèle automatique est simple d’utilisation, mais son utilisation requiert tout de même une formation. Lors de la formation organisée dans un club de sport dans le Centre dernièrement, on a remarqué qu’on vous apprend à reconnaître une crise cardiaque, puis à la manipulation de l’appareil et on vous offre aussi d’autres instructions pour rétablir l’activité cardio-respiratoire de la victime en attendant les secours.