L’hypothyroïdie : causes et symptômes

L’hypothyroïdie est une maladie qu’on ne peut guérir. On ne peut qu’agir que sur ses symptômes. Pour mener une vie normale, les malades doivent suivre un traitement toute leur vie. Ils devront faire régulièrement un suivi médical pour rectifier le dosage de leurs médicaments, car l’âge, la grossesse, etc. peuvent changer l’apport en hormones nécessaire à l’organisme. Pour mieux comprendre cette maladie, découvrez dans les lignes qui suivent les causes et les symptômes de l’hypothyroïdie.

Pourquoi souffre-t-on d’hypothyroïdie ?

Avant les années 1920, on n’a pas encore ajouté de l’iode dans le sel de table. En ce temps, c’était principalement le manque d’iode qui était à l’origine de l’hypothyroïdie. Ceci a révélé que cet oligoélément minéral est indispensable au métabolisme et est utile pour la production d’hormones thyroïdiennes.

Depuis l’année 1924, dans les pays riches, l’hypothyroïdie due à une carence en iode est devenue rare. Il n’empêche que selon l’Organisation mondiale de la santé, les personnes qui souffrent d’hypothyroïdie se comptent aujourd’hui encore par milliards, notamment par manque d’iode. Chez nous, comme dans d’autres pays industrialisés, on rencontre encore des cas d’hypothyroïdie. Quelles en sont les causes ? Souvent, c’est à cause d’un traitement ayant eu un impact sur la glande thyroïde. Par exemple, si une personne a subi l’ablation de sa glande thyroïde à cause d’une tumeur ou d’un nodule, elle a de fortes chances de souffrir d’hypothyroïdie. Autre cas, si quelqu’un a suivi un traitement de radiothérapie au niveau du cou, il peut être victime d’hypothyroïdie pendant quelque temps ou en souffrir pour la vie. Il peut aussi arriver que l’hypothyroïdie survienne quelques mois après l’accouchement. Autres causes de l’hypothyroïdie : le stress et la thyroïdite de Hashimoto, une maladie auto-immune qui détruit la thyroïde.

Comment se manifeste l’hypothyroïdie ?

En cas d’hypothyroïdie, la glande thyroïde n’arrive plus à réguler le métabolisme des cellules de la bonne manière. Ce qui veut dire que le poids, la dépense énergétique, l’énergie musculaire, le rythme cardiaque, la concentration, l’humeur, la digestion, la température du corps, et d’autres fonctions sont au ralenti et dysfonctionnent. Bref, chez les personnes atteintes d’hypothyroïdie, l’énergie qui fait fonctionner les cellules et les organes n’est pas suffisante. Si la maladie n’est pas traitée, un myxoedème peut survenir. Ce dernier se manifeste par un gonflement du visage, une sécheresse de la peau et une coloration jaune de la peau également. En cas d’infection, suite à une intervention chirurgicale, etc., la personne peut tomber dans le coma ou perdre conscience. Chez l’enfant, l’absence de traitement peut entraîner un retard du développement mental et physique.

Solution : la prise d’hormones

Si le stress est la cause de l’hypothyroïdie, vous pouvez trouver ici une solution pour le traiter. Si la cause est l’ablation de la thyroïde, la seule solution pour traiter l’hypothyroïdie et aider les victimes à vivre normalement est la prise d’hormones thyroïdiennes. Cette prise doit se faire à la même heure et de la même façon. Les victimes doivent par ailleurs effectuer un suivi régulier chez leurs médecins afin d’ajuster la dose de médicament à prendre. Attention, il ne faut pas prendre à la légère les suivis médicaux, car la qualité de vie, voire la vie, des victimes en dépendent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *