Les maladies qui se cachent dans le sable

Il n’y a rien de plus reposant que de passer ses vacances en bord de mer. Les bains de soleil, les baignades et tous les autres plaisirs du littoral sont bien beaux, mais il y a un hic. Il y aurait des maladies qui se cachent dans le sable de nos plages. Oui, des agents pathogènes sont eux aussi venus pour profiter de moindres inattentions de la part des plaisanciers. Voici davantage d’information sur ces dangers qui planent sur les estivants.

Des milliards de bactéries pathogènes vivent dans le sable

Les bactéries présentes sur les plages sont venues de deux manières. Dans le premier cas, elles étaient véhiculées par des personnes infectées. Les serviettes, la sueur et d’autres objets touchés par les porteurs d’agents pathogènes se transforment parfois en véritable ferme à bactéries. Toutefois, la majorité de ces êtres vivants sont d’origine fécale. A un moment où un autre, les eaux grises rejoignent la mer. Puis, il y a aussi les bateaux qui vident leurs fosses septiques en plein océan. Dans certains pays, les habitants ont la fâcheuse habitude de déféquer directement sur la plage. Au final, des germes d’Escherichia coli finissent dans le sable. Cette bactérie est la principale responsable de la gastro-entérite. Puis, il y a aussi les Staphylocoques dorés. Ce sont les agents pathogènes qui causent des plaies purulentes.

Quelques champignons dont certains sont particulièrement agressifs

Les champignons sont des êtres vivants qui s’approchent davantage du règne végétal. Autrement dit, ils se contentent de pousser partout où ils le peuvent. Malheureusement, les colonies de champignons n’apportent aucun bénéfice pour l’organisme humain. Elles sont à l’origine des démangeaisons, des crises d’urticaires, mais surtout de l’apparition de mycose. La peau reste la cible de ces agents pathogènes opportunistes. Cependant, ils peuvent aussi causer de sérieux ennuis pour les parties intimes. Oui, les muqueuses sont particulièrement ciblées par ses squatteurs. Lorsque les parasites entrent dans l’organisme, elles provoquent des maladies telles que la candidose ou l’infection à levure. Oubliez le produit pour la pâtisserie, c’est une vraie maladie fongique qui peut devenir délicate. Elle toucherait 3 femmes sur 4 au moins une fois dans leurs vies.

Des virus et des parasites prêts à infester

Comme les bactéries et les champignons, les virus viennent également des fluides corporels de personnes contaminées. Les crachats sont chargés de ces agents pathogènes. Attention, les maladies virales sont les plus difficiles à soigner. C’est pour cette raison que la médecine moderne ne propose pas encore de traitement radical pour le rhume. Puis, parmi la longue liste d’opportunistes qui vivent dans le sable, vous trouverez aussi les parasites. Ce sont notamment les vers. Ces derniers se développent dans le tube digestif pour ensuite causer des dégâts à différents endroits, notamment au niveau du système nerveux. Récemment, une étude a démontré que les plages françaises sont infestées du parasite responsable de la toxocarose. Rassurez-vous, les maladies parasitaires se soignent très bien. C’est encore mieux de ne pas avaler l’eau de mer et ne pas mettre du sable dans la bouche.