La complémentaire santé pour les particuliers

La Sécurité sociale couvre une partie des dépenses de santé en France. Cette couverture ne suffit pas. C’est la raison pour laquelle vous devriez penser à d’autres systèmes de prévoyance. Vous pouvez notamment souscrire à une complémentaire pour particulier.

Complémentaire santé : quels avantages ?

La complémentaire santé pour particuliers complète les remboursements de la Sécurité sociale. Les dépenses couvertes vont de la consultation chez un médecin généraliste aux médicaments en passant par les frais d’hospitalisation et les soins divers. Selon les conditions générales initialement signées, les soins dentaires, l’achat de lunettes ainsi que des examens spécifiques sont concernés. Souscrire à une complémentaire santé permet de prévoir les dépenses à venir, pour soi et sa famille.

Qui peut souscrire à une complémentaire santé ?

Depuis 2006, les salariés français bénéficient systématiquement d’une complémentaire santé au sein d’une mutuelle. Une partie des cotisations est payée par l’employeur. Les particuliers qui ne travaillent pas au sein d’une entreprise bénéficient d’une couverture similaire taillée pour leur situation. Cette offre complémentaire à la Sécurité sociale concerne les non-salariés, les artisans, les indépendants ainsi que les retraités. Dans certains cas, il est possible de souscrire à une surcomplémentaire santé. Cette option permet de bénéficier d’un champ de remboursement encore plus élargi.

La mutuelle et la complémentaire santé : quelle différence ?

Ces deux systèmes distincts complètent les remboursements de la Sécurité sociale. Leur différence se situe au niveau des souscripteurs. Il est question de mutuelle lorsque les assurés viennent d’une entreprise. Ce système a son propre cadre légal. D’ailleurs, il est inévitable pour les salariés. Pour leur part, les complémentaires santé se destinent davantage aux particuliers. Elles sont régies par le Code des Assurances. La souscription est basée sur le volontariat.