Comment traiter l’obstruction des trompes ?

L’obstruction des trompes est l’une des anomalies les plus fréquentes des trompes de Fallope. Elle se trouve souvent à l’origine de l’infertilité des femmes. Essayons de voir davantage d’informations sur cette pathologie.

L’obstruction des trompes, une maladie qui touche de nombreuses femmes

Quand on parle d’obstruction des trompes, on parle d’infertilité tubaire. Cette pathologie présente peu de symptômes qu’il est souvent difficile pour une femme de savoir si elle a ou non des trompes bouchées. Certains signes doivent quand même alerter : douleurs au niveau de l’abdomen, secrétions vaginales importantes, difficultés à tomber enceinte, etc.). Pour identifier l’infertilité tubaire, certains examens doivent être réalisés notamment l’hystérosalpingographie, l’hystéroscopie ou la cœlioscopie.
Les causes de l’infertilité tubaire sont multiples, en voici quelques unes :
• Des cicatrices iatrogènes au niveau de l’appareil reproducteur du fait d’une précédente chirurgie
• Des infections génitales pouvant être des infections sexuellement transmissibles comme celles causées par la chlamydia ou les gonocoques. D’autres infections qui touchent les autres parties du corps peuvent aussi être à l’origine de cette pathologie comme appendicite ou la tuberculose par exemple.
• L’Endométriose ou l’affection de l’endomètre, ce tissu qui tapisse l’utérus vient envahir les trompes.
• Une grossesse extra-utérine : une grossesse anormale qui se forme en dehors de l’utérus.
• Les adhérences des trompes : quand les deux parois se rejoignent et s’accolent de façon anormale.
• La torsion des ovaires, etc.

Les différents traitements et prévention

Les traitements médicamenteux de l’infertilité tubaire sont de nombreuses sortes bien qu’il en existe différentes formes. Le choix appartient au médecin, il tiendra compte de chaque cas. Pour des adhérences légères, l’adhésiolyse est recommandé par cœlioscopie. Lorsqu’on est en présence d’obstruction tubaire distale, de nombreuses pistes de chirurgie réparatrice peuvent être envisagées : fimbrioplastie ou salpingostomie. La canulation tubaire est la solution proposée quand il s’agit d’obstruction tubaire proximale : elle consiste à désobstruer les trompes à l’aide d’un cathéter. Cela rend ces organes de nouveau perméables.
Les traitements naturels sont aussi efficaces pour guérir des trompes obstruées. Voici quelques idées pour vous aider :
• Le massage abdominal : appelé aussi massage de fertilité est indispensable pour garantir une meilleure santé des trompes. Il permet d’empêcher la présence des adhérences au niveau de ces organes. Le massage est réalisé par un professionnel mais vous pouvez aussi le faire vous-même. Pour faire le massage, l’application d’huile est nécessaire : olive, coco, etc. Le massage est déconseillé pendant les règles.
• La thérapie spéciale avec l’huile de ricin : il suffit de tremper un tissu avec cette huile et de le poser sur la peau pour garantir la cicatrisation des organes concernés à l’intérieur du corps (ici les trompes). L’huile de ricin favorise d’ailleurs la circulation au niveau des trompes.
• Suivre un régime de fertilité : ce régime a pour but de nettoyer l’organe producteur de la femme en vue de favoriser la fertilité. Dans le cadre de ce régime, il y a des aliments dont il faut consommer et d’autres dont il faut éviter. Parmi ceux qu’il faut consommer, on retrouve : le poisson, les légumes bios, les viandes rouges (porc, bœuf, etc.), les différentes graines, etc. Il convient aussi de bien s’hydrater et de consommer des aliments enrichis en antioxydants (huiles végétales, thé, fruits, chocolat, etc.). Par contre, il faut consommer peu de produits laitiers, les poulets ou produits dérivés et les sucres raffinées. Tout cela peut aussi aider à prévenir l’infertilité tubaire.
Conseils importants : arrêter de consommer de l’alcool et de fumer si vous voulez que les traitements soient efficaces. L’alcool et le tabac ne sont pas bons pour les trompes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *