Comment choisir un consultant privé ?

Même si votre assurance médicale privée restreint vos options, vous devriez quand même pouvoir choisir le consultant privé qui vous convient. Un des avantages de passer privé pour vos soins de santé est que vous pouvez choisir les consultants et les chirurgiens que vous voyez. Mais comment trouvez-vous un consultant privé et comment choisissez-vous entre ceux que vous trouvez ?

Conseil et recommandations du médecin généraliste

Habituellement, vous aurez besoin d’une référence avant de pouvoir bénéficier du traitement d’un consultant privé. Votre médecin généraliste sera en mesure de vous recommander le spécialiste privé le mieux adapté à votre condition. Il connaîtra la spécialisation et la réputation de la plupart des médecins locaux en pratique privée.

Restrictions d’assurance médicale

De nombreuses polices d’assurance médicale privée limiteront votre choix de consultants privés, et certains insisteront même pour que vous utilisiez l’un des consultants choisis par eux. Si vous n’utilisez pas le consultant recommandé par votre compagnie d’assurance, vous pourriez constater qu’ils ne couvriront pas le coût total de votre traitement si celui-ci dépasse le prix au quel vous auriez droit.

Déterminez vos priorités

Lors du choix de votre consultant, il est important de réfléchir à la raison pour laquelle vous voulez une prestation en privé. Par exemple, s’il s’agit de la rapidité du traitement, vous devez rechercher une bonne disponibilité. Si c’est à cause de la qualité, alors vous devez choisir un consultant qui travaille dans un hôpital qui répond à vos normes.

Parlez au consultant et à son équipe

Les premières impressions peuvent être très révélatrices, alors essayez de prendre contact avec votre conseiller choisi ou son équipe. La manière dont votre demande est considérée vous donnera une bonne idée de la manière dont vous serez traité le jour même.
Une fois que vous êtes satisfait, vous devriez prendre rendez-vous avec le consultant, mais n’oubliez pas que votre traitement n’est pas figé. Si la communication tend à mal passé entre vous et votre consultant, si vous n’aimez pas leur attitude ou si vous vous sentez mal à l’aise pour toute autre raison, vous n’êtes pas obligé de suivre un traitement. Vous devrez payer à nouveau pour une nouvelle consultation avec quelqu’un d’autre, mais cela peut être mieux que de poursuivre un traitement privé avec quelqu’un avec qui vous n’êtes pas à l’aise ou à qui vous ne faites pas confiance.

Autres moyens de choisir un consultant privé

Une fois que vous avez réduit votre choix ou que votre choix a été réduit par votre médecin ou votre compagnie d’assurance, vous devez trouver plus d’informations. Il existe de nombreuses façons de connaître les consultants locaux, notamment:
-Parlez à des amis et à des parents qui ont été traités.

  • Recherchez le consultant en ligne sur son propre site Web ou sur le site Web de son hôpital. Vérifiez s’il y a des avis positifs ou négatifs à leur sujet. Examinez leurs qualifications et leur expérience dans le domaine. Et en dernier lieu, n’oubliez pas de considérez leurs taux de réussite.