Aromathérapie, tout savoir sur cette médecine douce

Actuellement, les produits naturels sont de plus en plus utilisés en tant qu’alternative aux traitements médicamenteux. Les gens se tournent vers des produits issus de la nature, et qui sont dotés d’innombrables vertus. Parmi eux, on cite les huiles essentielles, qui sont déjà utilisées en tant que traitement thérapeutique. Il s’agit du fondement même de l’aromathérapie. Ces extraits de plantes sont très puissants et sont vivement recommandés pour être en bonne santé. Comment donc les utiliser et quelles sont les précautions à prendre ?

Le mode d’utilisation des huiles essentielles

D’abord, il est important de noter que la médecine douce ne remplace pas une consultation chez votre médecin traitant. Comme le souligne le site www.guerir.pro/, vous devez toujours le consulter en cas de soucis de santé majeurs. La médecine douce telle que l’aromathérapie aide votre corps à se rétablir rapidement. Les huiles essentielles sont des extraits de plantes qui ont été recueillis grâce à une distillation à la vapeur d’eau. C’est l’essence de ces plantes qui est extraite, et elle se reconnait facilement par son odeur puissante. Toutes les vertus qu’elle possède y sont regroupées et ensuite utilisées en aromathérapie. Il est à savoir que la qualité des huiles essentielles est rigoureusement contrôlée, car la moindre erreur de dosage peut être nuisible pour la santé.

Il y a trois modes d’utilisation des huiles essentielles. La première est la voie aérienne. Les huiles essentielles sont diffusées dans une pièce de la maison et sont absorbées pendant la respiration. Par voie orale, elles sont plutôt diluées dans de l’eau chaude sous forme de tisane. Par voie cutanée, elle est soit directement appliquée sur une zone spécifique de la peau, soit en ajout à une huile végétale pour faire un massage.

Les précautions à prendre en aromathérapie

Lorsqu’on pratique de l’aromathérapie, il est important de penser à prendre certaines précautions. En effet, les huiles essentielles sont des substances qui sont très concentrées. Cela signifie que sa puissance est alors assez élevée, même si elle est utilisée en très petites quantités. Il y a certains cas où leur utilisation est proscrite, par exemple chez la femme enceinte ou qui allaite. Il en va de même pour les enfants ayant moins de 12 ans.

L’essentiel est de toujours demander l’avis d’un médecin avant d’utiliser des huiles essentielles. Les personnes souffrant de maladies respiratoires sont également à risque. Enfin, il est formellement interdit de les appliquer autour des zones sensibles du visage, c’est-à-dire les yeux, le nez et dans le conduit auditif. Les huiles essentielles utilisées doivent être pures et contrôlées de façon pharmaceutique.

Les huiles essentielles les plus réputées

Les variétés d’huiles essentielles qui sont disponibles sur le marché sont innombrables. On peut même dire qu’il y a autant d’huiles essentielles que de variétés de plantes dans le monde. Par contre, on retrouve certaines huiles qui sont beaucoup plus utilisées que d’autres et qui sont disponibles en vente libre.

Pour les problèmes de peau, on retrouve les huiles essentielles de camomille, ciste, géranium, hélichryse, etc. Pour certains troubles respiratoires, on utilise la citronnelle, le cyprès, le laurier, la menthe et le ravintsara. Des pathologies mentales telles que l’anxiété et le stress sont également traités par des huiles essentielles de bergamotier, de lavande, de mandarinier, de marjolaine, de bigaradier ou encore de sauge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *